Si vous n’avez jamais pris l’avion, voyager dans cet appareil volant peut être quelque peu effrayant. Mais au-delà de cette peur dont souffrent de nombreuses personnes, certains s’interdisent de voyager en avion, car ils craignent de ne pas savoir comment faire. Il est vrai que les étapes à franchir sont nombreuses et l’on est en droit de se demander si l’on ne va pas se perdre dans l’aéroport ou encore oublier quelque chose d’essentiel. Si vous voyagez en avion pour la première fois, on vous explique toutes les étapes pour prendre l’avion : de la prise de vos billets, à l’arrivée dans votre logement à destination !

Organiser son voyage avant le départ

Votre aventure commence bien avant d’avoir mis le premier pied dans l’avion. Un voyage se prépare. Les étapes à respecter avant de partir quand on prend l’avion pour la première fois sont tout aussi importantes qu’une fois arrivé à l’aéroport.

Trouver un billet d’avion au meilleur prix

La première des étapes est bien entendu de prendre son billet d’avion. Si cela peut s’apparenter à une partie de plaisir, car on s’imagine déjà profiter de son séjour à destination, la jungle des prix des billets d’avion peut parfois nous faire déchanter.

Il est donc important d’utiliser un comparateur de vols pour s’assurer de payer son billet d’avion au meilleur prix. Il serait dommage de payer une fortune en loupant une super offre ses billets aller-retour.

Pour acheter son billet d’avion, il suffit de suivre les instructions à l’écran et de renseigner tous les champs demandés. Ne prenez pas d’options inutiles, cantonnez-vous à ce qui est nécessaire pour éviter de faire gonfler la note. Vous aurez le temps de trouver votre logement ou une voiture à louer plus tard, en comparant également les prix.

Attention : si vous prévoyez de voyager hors Union européenne, il faudra vous assurer d’avoir un passeport valide. Si vous devez faire un passeport, pensez à vous y prendre 6 mois à l’avance pour éviter de vous retrouver sans papiers le jour de votre départ.

Astuce : pensez à noter toutes les références du billet d’avion sur votre téléphone ou dans un calepin pour avoir tout à portée de main, sur un seul support, le jour du départ à l’aéroport (numéro du vol, nom de la compagnie aérienne, heures de départ et d’arrivée, références du terminal de l’aéroport, etc.). Vous recevrez toutes ces informations par mail, une fois votre billet d’avion pris.

Réserver son hébergement

Maintenant que vous connaissez les dates de votre séjour, il est temps de réserver votre hébergement sur place. L’idéal est de le faire juste après avoir pris vos billets d’avion pour vous assurer que tout soit bien organisé plusieurs semaines à l’avance. En plus, vous pourriez bénéficier de promotions en réservant longtemps à l’avance.

Parmi les sites les plus connus, vous trouverez un large choix d’hébergement sur Booking pour l’hôtellerie, et sur Airbnb si vous préférez accéder à un logement complet.

Quand vous réserverez votre hébergement, veillez à bien vérifier les dates inscrites sur votre billet. Si vous effectuez un long vol, il se peut que vous arriviez à destination le lendemain de votre départ !

Une fois ces formalités accomplies, il vous reste à préparer vos bagages pour votre séjour.

Préparer minutieusement ses bagages

Préparer ses bagages est une étape importante. Il faut veiller à ne pas transporter de produits interdits quand on prépare ses accessoires indispensables pour voyager en avion. Le risque est de voir sa valise clouée au sol, ou certaines de ses affaires mises à la poubelle.

Les règles de sécurité à l’aéroport sont de plus en plus drastiques, et on peut le comprendre. Ainsi, pour bien préparer son bagage cabine, il convient de respecter certaines règles :

  • La taille du bagage cabine doit être conforme aux exigences de la compagnie aérienne qui ne sont pas les mêmes entre Air France, Easy Jet ou encore Ryanair ;
  • Les contenances autorisées pour transporter des liquides en bagage cabine doivent être respectées (maximum 100 ml) ;
  • Tous les produits doivent être rangés dans une pochette transparente ;
  • Certains objets du quotidien sont interdits en cabine comme les aérosols, les limes à ongles, des ciseaux, rasoirs, etc.

Vous l’aurez compris, préparer son bagage à main est une étape primordiale pour ne pas risquer de déconvenues à l’aéroport. Mais une fois que vous en êtes là, c’est que le jour du départ approche à grands pas, il est temps de savoir comment va se dérouler votre passage à l’aéroport.

Astuce : Vous pouvez vous enregistrer en ligne avant le départ au lieu de le faire à l’aéroport. Selon les compagnies aériennes, les étapes à suivre ne sont pas exactement les mêmes. Il convient donc de se référer aux informations fournies sur leur site internet ou leur application mobile. Il vous faudra ensuite imprimer votre carte d’embarquement avant de partir pour l’aéroport.

Les différentes étapes à l’aéroport avant le vol

Vous avez votre billet en main, votre valise est bouclée, il vous reste maintenant à vous rendre à l’aéroport, et surtout, à trouver votre avion ! Mais avant de sauter dedans, il vous faudra franchir certaines étapes. On vous explique comment ça se passe pour que vous puissiez vous retrouver facilement dans l’aéroport.

Quand dois-je arriver à l’aéroport ?

La première question que tout le monde se pose est : combien de temps à l’avance dois-je arriver pour prendre mon avion à l’aéroport ?

Outre le fait que vous risquez d’être un peu perdu si c’est la première fois que vous mettez les pieds dans un aéroport, passer toutes les étapes peut prendre du temps. C’est pourquoi il est vivement conseillé d’arriver 2 heures avant son vol.

Certains aéroports sont très grands (ceux de Paris par exemple) et vous risquez d’être un peu désorienté si vous voyagez en avion pour la première fois : il y a beaucoup de panneaux, différents couloirs, plusieurs portes, etc. C’est pourquoi il ne faut pas tenter le diable. Il est préférable d’attendre un peu plus à l’aéroport, plutôt que de louper son vol ou de stresser à devoir se dépêcher (surtout dans un endroit inconnu).

Normalement, en 2 h de temps vous devriez avoir le temps nécessaire pour demander votre chemin si besoin, et passer toutes les étapes avant d’atteindre votre siège dans l’avion.

Astuce : pour gagner du temps, soyez vigilants aux terminaux en arrivant, car certains aéroports en possèdent plusieurs. Connaître son terminal de départ est essentiel pour ne pas perdre du temps à devoir traverser tout l’aéroport une fois à l’intérieur. L’idéal est d’être déposé devant son terminal par quelqu’un de son entourage. Sinon, veillez bien aux stations de bus et métro pour arriver directement devant le bon.

L’enregistrement à l’aéroport

Une fois dans l’aéroport, levez le nez pour trouver le panneau principal. Il récapitule tous les vols à venir (comme dans une gare) avec le numéro de comptoir pour l’enregistrement et la porte (ou « gate ») d’où décollera votre avion. Trouvez votre vol !

Il n’est pas nécessaire de retenir le numéro de la porte d’embarquement pour le moment. Vous vous y rendrez en temps voulu, juste avant de monter dans l’avion. La première étape est bien de se rendre au comptoir pour enregistrer vos éventuels bagages en soute et surtout, récupérer votre carte d’embarquement.

C’est le moment de ne pas se perdre ! Mais normalement, les signalétiques sont bonnes et cette étape est assez simple. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à solliciter le personnel de l’aéroport qui vous aiguillera dans la bonne direction.

Une fois le comptoir trouvé, préparez vos papiers pendant que vous attendez votre tour. L’hôtesse vous demandera votre passeport ou votre carte d’identité et si vous avez besoin d’enregistrer des bagages en soute. Ces bagages seront déposés sur un tapis roulant et étiquetés pour que vous puissiez les retrouver à l’arrivée. L’information concernant la porte d’où part votre avion vous sera communiquée à ce moment-là par l’hôtesse. Vous la retrouverez également sur votre carte d’embarquement.

Vous êtes maintenant plus léger, car vous vous êtes délesté de votre grosse valise, et vous êtes muni de votre précieuse carte d’embarquement qui vous autorise à monter dans l’avion. Mais avant cela, vous devez passer les contrôles de sécurité.

Les contrôles de sécurité

Impossible que vous passiez à côté de cette étape. Premièrement, on repère assez facilement l’endroit où les contrôles se font : c’est là où il y a une énorme queue ! Deuxièmement, vous ne pouvez pas oublier d’y passer, car sans cela vous n’atteindrez pas votre porte d’embarquement.

Pour passer les contrôles de sécurité, il va falloir vous armer de patience. Cela représente souvent plus de 30 minutes d’attente. D’où l’importance d’arriver 2 heures à l’avance… Même si cela est ennuyeux, c’est la dernière grosse étape à franchir avant de pouvoir prendre son vol.

C’est lors de ce passage au portique de sécurité que votre bagage à main sera minutieusement inspecté pour savoir s’il respecte bien toutes les règles de sécurité. C’est le moment de prier d’avoir bien préparé son bagage cabine.

Attention, vous ne pouvez pas franchir ce contrôle de sécurité avec une bouteille d’eau pleine. Si vous en avez une sur vous, pensez à la vider avant de vous diriger vers le poste de contrôle. Vous pourrez la remplir à nouveau avant de monter dans l’avion.

Une fois que ce sera votre tour, il vous sera demandé de déposer toutes vos affaires personnelles susceptibles de sonner au passage du portique (clés, pièces de monnaie, etc.) dans un petit bas en plastique. Mais ce n’est pas tout, car on vous demandera également de retirer votre ceinture si vous en avez une, ainsi que vos chaussures. Vos appareils électroniques devront également être déposés.

Vous devrez ensuite tendre au contrôleur votre carte d’embarquement et passer sous le portique. Pendant ce temps, toutes vos affaires sont passées aux rayons X. Si ça sonne quand vous passez le contrôle ne paniquez pas, cela arrive. Il peut arriver que l’étiquette d’un vêtement ou encore un piercing déclenche l’alarme du portique. Si nécessaire, les opérateurs sur place procéderont à une fouille rapide pour s’assurer que vous ne dissimulez aucun objet interdit. Ils peuvent également vous demander d’ouvrir votre bagage à main, malgré le passage au rayon X.

Une fois tous ces contrôles effectués, vous récupérez vos affaires pour vous rendre (enfin) vers votre porte d’embarquement.

L’embarquement

Une nouvelle fois, vous devrez parcourir l’aéroport pour vous rendre au bon endroit. Votre numéro de porte est indiqué sur votre carte d’embarquement, mais aussi sur les panneaux d’affichage. Vous trouverez sur ceux-ci toutes les informations nécessaires : numéro de l’avion, heure de départ, destination, porte d’embarquement, etc.

Vous verrez, vous passerez devant des boutiques avant de prendre votre avion. Ce sont les fameux « duty free » où l’on trouve de tout à un prix défiant (souvent) toute concurrence. Si vous avez le temps, prenez quelques minutes pour vous y rendre. Vous pourrez notamment acheter une bouteille d’eau et de quoi grignoter dans l’avion au besoin.

Une fois que vous aurez trouvé votre porte d’embarquement, vous devrez à nouveau faire preuve de patience avant que l’embarquement commence.

Dès que l’embarquement de votre vol sera annoncé dans les haut-parleurs de l’aéroport, vous pourrez commencer à faire la queue pour monter dans l’avion. Les hôtesses d’accueil vous demanderont à nouveau votre carte d’embarquement et votre pièce d’identité pour s’assurer que vous vous montez bien dans le bon avion.

Une fois ce dernier contrôle passé, vous parcourrez de longs couloirs et escaliers avant d’arriver sur le tarmac de l’aéroport pour grimper dans votre avion. Vous y êtes enfin, le départ est proche !

Voyager en avion pour la première fois : à quoi ressemble le vol ?

C’est la partie que bon nombre de personnes redoutent. Voyager en avion fait peur, car nous sommes très haut dans le ciel et que l’on ne maîtrise rien. Si vous avez vraiment peur, il existe des techniques surmonter cela. Si en revanche vous êtes simplement curieux de savoir comment se passe un vol une fois que vous êtes à bord, voici quelques éléments de réponses.

L’installation dans l’avion

Dès que vous montez dans l’avion, une hôtesse vous accueille chaleureusement. Votre mission est alors de trouver votre siège pour vous installer.

Pour vous aider, les numéros des places sont indiqués au-dessus des sièges, au niveau des rangements (à hauteur d’yeux, donc.).

Une fois votre place trouvée, vous devrez ranger votre bagage à main dans le compartiment prévu, juste au-dessus des sièges. Il vous reste alors à vous installer confortablement sur votre siège. Si vous êtes un peu frileux, on vous conseille de sortir tout de suite de votre valise cabine votre petit châle pour vous couvrir les épaules. La climatisation à bord de l’avion est parfois un peu fraîche. N’oubliez pas non plus de sortir de quoi vous occuper (livre, Sudoku, musique, etc.).

Avant le décollage, vous suivrez également les instructions des hôtesses. Soyez attentif, car il s’agit des procédures à suivre en cas de crash de l’avion. C’est une obligation légale, ça ne veut pas dire que vous risquez nécessairement quelque chose !

Le décollage

Ça y est, vous avez été studieux en écoutant attentivement le personnel de bord, l’avion va pouvoir enfin décoller. Pendant cette phase de décollage, les hôtesses vous demanderont de rester assis, avec votre ceinture de sécurité attachée.

Comme vous prenez l’avion pour la première fois, voici ce à quoi vous attendre, car l’avion ne va pas partir comme une flèche, d’un coup ! (Enfin, pas tout de suite…) :

  • L’avion se met d’abord en mouvement, lentement, pour prendre place en bout de piste de décollage.
  • Il va s’immobiliser un instant. C’est souvent à ce moment-là que votre cœur se met à battre plus fort, car c’est imminent, l’avion va décoller !
  • Vous allez entendre le moteur de l’avion de façon plus forte et l’avion va accélérer d’un seul coup. Cette accélération va vous maintenir un peu au fond de votre siège.
  • Avant même que vous en ayez conscience, vous verrez que le sol commence à s’éloigner et que vous montez progressivement vers les nuages.

L’avion va alors prendre de l’altitude et vous risquez de sentir vos oreilles se boucher. C’est normal, mais ce n’est pas très agréable. Pour éviter cette pression dans vos oreilles, vous pouvez mâcher un chewing-gum ou vous boucher le nez et souffler par le nez (comme quand vous vous mouchez). Cela limitera la pression au niveau de vos tympans.

Certains redoutent les secousses au moment du décollage. Il est vrai que ce n’est pas la phase du vol qui est la plus agréable, surtout car la peur est parfois présente. L’avion est incliné et il peut y avoir des trous d’air qui occasionnent de légères secousses. Rassurez-vous, cela ne dure généralement pas longtemps.

Pendant le vol

Une fois l’avion positionné dans son couloir aérien, le signal lumineux concernant la ceinture va s’éteindre, et vous n’aurez plus qu’à profiter de votre vol. Vous aurez le droit de vous lever et de circuler dans l’avion. Vous pourrez également rallumer vos appareils électriques pour regarder un film ou vous occuper comme bon vous semble.

Les hôtesses passeront ensuite vous proposer une petite collation, ou un plateau-repas. Selon les compagnies aériennes, ce service est gratuit, ou payant ! Il est généralement payant si vous voyagez avec une compagnie low cost.

Enfin, essayez de profiter de ce mode croisière pour vous détendre, admirer la vue à travers le hublot et pourquoi pas, dormir. Si le vol ne dure pas trop longtemps, le temps passera vite, mais si c’est un vol long-courrier c’est une autre histoire. Vous occuper de différentes manières et dormir vous permettra de mieux apprécier votre vol.

Il se peut que vous rencontriez des turbulences pendant le vol. On vous demandera alors de rester assis et de rattacher votre ceinture. Cela ne dure généralement pas longtemps et les secousses ressenties sont légères. De manière générale, voyager en avion est assez stable. Il y a souvent moins de secousses que dans un train par exemple. Vous pouvez donc pleinement profiter du vol pour vous reposer ou lire un bon livre.

L’atterrissage

C’est lors de la phase d’atterrissage que vous pourriez ressentir de fortes secousses. L’avion décélère et il peut rencontrer de petits trous d’air pendant sa descente. Le sol se rapproche lentement jusqu’au moment où l’avion se prépare à se poser. Le pilote sort le train d’atterrissage et l’avion touche le sol. Cela provoque souvent un léger rebond. Enfin, l’avion freine pour ralentir.

Tous les passagers soufflent et souvent on applaudit le pilote ! C’est un peu une coutume, donc ne vous étonnez pas.

Une fois l’avion immobilisé au sol, vous pouvez détacher votre ceinture, récupérer vos affaires et sortir de l’appareil.

L’arrivée dans le nouvel aéroport

Si votre vol vient de prendre fin, il vous reste néanmoins à rejoindre votre destination finale depuis l’aéroport. Mais avant cela, les étapes à franchir dans l’aéroport d’arrivée ne font que commencer. Lorsque vous sortez de l’avion, vous descendez une passerelle avant d’être conduit à l’intérieur de l’aéroport. Vous devrez en premier lieu passer un contrôle.

Le contrôle des papiers

Si vous voyagez vers l’étranger, ce contrôle représente le passage de frontière. Il est donc normal que l’on vous demande de présenter vos papiers pour vous accueillir sur le sol du pays en question. Une nouvelle fois, présentez votre passeport ou votre carte d’identité. Il est possible que l’on vous pose quelques questions, répondez-y sans vous y opposer.

Ce contrôle de papier ne prend généralement pas beaucoup de temps. Une fois passé, il vous faudra récupérer la ou les valises que vous aviez déposées en soute.

Récupérer ses bagages en soute

Pour vous rendre au carrousel à bagages, référez-vous à nouveau aux affichages dans l’aéroport. Vous y trouverez le numéro de votre vol avec le numéro du carrousel où vous rendre pour récupérer vos bagages.

Il vous suffit ensuite d’attendre de voir apparaître votre valise sur le tapis roulant pour la récupérer. Si vous constatez un quelconque problème sur votre bagage (perte ou détérioration), présentez-vous au bureau des réclamations pour connaître la marche à suivre.

Si tout va bien, vous pouvez enfin sortir de l’aéroport !

Libéré, délivré !

Vous voilà enfin libre, dans votre ville de destination ! Si quelqu’un vient vous chercher, vous serez immédiatement pris en charge pour vous déplacer. Si en revanche personne ne vous attend, vous devrez vous débrouiller par vos propres moyens pour vous diriger vers le centre-ville.

Vous pouvez pour cela prendre un taxi, une navette spéciale ou encore les transports urbains s’ils desservent l’aéroport. Enfin, si vous l’aviez envisagé, vous pouvez louer une voiture sur place.

Dans tous les cas, c’est le moment de commencer à profiter, car votre séjour commence enfin !

Voyager en avion pour la première fois peut être angoissant. Mais finalement, une fois que l’on connaît les étapes à franchir, c’est presque un jeu d’enfant. On se rend vite compte qu’il suffit de se laisser guider par le personnel sur place, et tout se passe bien !

Prendre l'avion pour la première fois ? On vous explique toutes les étapes : de la prise de vos billets, à votre arrivée à destination !

Pin It on Pinterest